ACTUALITES

  • Le scandale Clouzot

    Le scandale Clouzot

    Le film documentaire "Le Scandale Clouzot" de Pierre Henri Gibert, coproduit avec Ciné Patrimoine Concept et ARTE sera diffusé le 15 novemvre à 22h30 sur ARTE. Le film a été projeté à l'occasion du  festival Lumière à Lyon. Pour voir le bel article de Télérama à ce sujet 

    Aujourd’hui, cinéastes et artistes majeurs revendiquent l’influence de Henri-Georges Clouzot. Doté d’une vision du monde singulière, ce maître du suspens a su conjuguer grand spectacle et étude subtile des personnages. Au-delà du mythe du metteur en scène tyrannique, ce film propose de faire le portrait contrasté d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

    copyright photo : La cinémathèque française

  • "Révolution VHS"

    "Révolution VHS"

    "Révolution VHS", le nouveau film de Dimitri Kourtchine sera diffusé en septembre sur ARTE

    Si la nostalgie de l’esthétique VHS est aujourd’hui partout, on oublie que la cassette a aussi été un changement social et politique radical. Des années 1970 à 1990, des premiers vidéophiles américains aux projections secrètes dans les foyers du bloc de l’Est, en passant par l’explosion de contenus inédits et de controverses violentes aux quatre coins du monde, Révolution VHS raconte l’histoire du premier médium audiovisuel véritablement démocratique.

  • "Le Carnet de Janina"

    "Le Carnet de Janina"

    Le film documentaire "Le Carnet de Janina" d’Isabelle Vayron de la Moureyre est enfin terminé. C'est le portrait d’une femme incroyable, Janina Hescheles, l’histoire aussi d’une transmission, et d’un combat pour la paix. Un film que nous sommes heureux d’avoir terminé, 4 ans après l’avoir commencé, et un film important. 

    Un article de Télérama sur "Le Carnet de Janina" !

  • e08cef0fd0c1f85a-Leonardecrit.jpg

    "Une autre justice" sera diffusé le 16 décembre à 20h30 sur LCP

    Léonard est enfermé à vie dans une prison de Floride pour avoir tué Patricia et Chris, il y a 18 ans. Plusieurs années après la sentence, Agnès, la mère et grand-mère des victimes, a eu besoin de comprendre et de guérir de cette tragédie : la justice lui interdisant de rencontrer Léonard, elle a décidé d'écrire au tueur de sa fille. A alors débuté une longue correspondance qui a donné naissance à un livre.

    Ensemble, ils se sont engagés dans la promotion de la justice restaurative, une vision alternative de la justice fondée sur la prévention et le dialogue entre coupables et victimes. Cette autre justice cherche à répondre à ces questions : « Quel dommage a été commis ? Quels besoins en résultent et pour quelles personnes ? Qui doit satisfaire ces besoins ? » plutôt qu’à celles préférées par le système actuel et conservateur : « Quelle loi a été enfreinte ? Par qui ? Quelle est la meilleure punition ? »

    Ces dix dernières années, Agnès a rencontré d’autres personnes engagées dans des initiatives similaires. Ces différents combats entrent ici en résonance pour interroger le sens de la justice restaurative et l’espoir qu’elle suscite, aux Etats-Unis et dans le monde.

    L'article du Monde ici 

  • "Vichy, la mémoire empoisonnée" de Michaël Prazan : une presse unanime

    "Vichy, la mémoire empoisonnée" de Michaël Prazan : une presse unanime

    "Rigoureux et éclairant, ce retour de mémoire se révèle d’autant plus nécessaire à l’heure où le discours vichyssois refait surface." Le Monde 

    "Une très bonne leçon d'histoire avec des témoignages qui éclairent sur le régime de Vichy, poison de l'Histoire de France. (...) Ce document fait parfois froid dans le dos." Télé Loisirs

    "Michaël Prazan retrace les étapes et les écueils de cette construction mémorielle dans un documentaire à la fois synthétique et précis." Télérama

    "Ce documentaire lève le voile sur l'un des épisodes les plus sensibles et traumatisants de notre histoire qui, aujourd'hui encore, continue de gangréner le débat public. Passionnant." Télé 7 jours  

    Le film est dès à présent disponible en VOD.

    Il est en vente en DVD dans tous les réseaux traditionnels : disponible Ici

  • "Vichy, la mémoire empoisonnée" sera diffusé le 16 mai à 20h55 sur France 3

    Vichy, son système collaborationniste, ses crimes ont longtemps été passés sous silence par un pouvoir politique soucieux d'oublier le passé, et de réconcilier tous les Français. 

    La reconnaissance officielle n'est venue qu'en 1995 avec le discours historique du Président Chirac regardant en face cette page sombre de notre histoire, allant même jusqu'à parler "d'une injure à notre passé et à nos traditions". 

    Si des livres, des films ou l'inlassable travail des historiens ont aidé à faire évoluer les consciences et percer le tabou, c'est surtout la société civile qui a mené le combat contre la falsification et le déni, au nom de la vérité et de la justice. Ce film raconte ce combat long de plus d'un demi-siècle qui a fortement divisé notre pays. 

  • 94a5bf5c0bd9e626-GroupeenEgypte.jpg

    "Le peuple de Nejmeh" diffusé le 25 mai sur HISTOIRE

    Nejmeh est l’équipe de football la plus populaire du Liban. Elle compte des centaines de milliers de supporters aux quatre coins du pays. Fait unique au Liban, elle réunit des joueurs et des supporters de toutes les confessions. Ils se sont autoproclamés “l’incroyable peuple de Nejmeh".

    L’histoire de ce club est une histoire de résistance à toutes les crises, à toutes les guerres qui ont secoué le pays depuis 1945. Résistance au confessionnalisme aussi, et aux tentatives de récupération, dans un pays où sport, religion et politique ont toujours été imbriqués.

    Même en pleine guerre civile et sous les bombes, le club de Nejmeh a continué à jouer, et à faire rêver tout un peuple qui, par-delà le football, n’a jamais cessé de voir en lui un idéal, l’allégorie d’un Liban uni.

  • TALWEG : deux fois au FIGRA 2015 !

    TALWEG sera présent au FIGRA avec deux projets ( www.figra.fr) 

    LES FAUSSAIRES DE L'HISTOIRE, réalisé par Michaël Prazan, co-écrit avec Valérie Igounet, sera projeté samedi 28 mars à 14h et concourt dans la section « TERRE(S) D’HISTOIRE ».

    Le documentaire interactif 1418 LA GRANDE GUERRE A TRAVERS LES ARTS qui recevra à cette occasion le prix Varenne Webdoc Figra 2015, donnera lieu à une master class à 17h en présence  d'Adrien Minard, Pierre-Henri Gibert et Vincent Gazaigne